ECR sans

Imprimer

Liste des projets validés par Madame Taubira

Ouverture d’un espace "Le Prix de la Création Artistique contre la Récidive"

Il s’agit de permettre aux détenus d’exporter leur art : musical, plastique (peinture, sculpture dessin) et littéraire afin d'être vu et apprécié du plus grand nombre. C'est une occasion de lutter contre la récidive en permettant aux détenus de retrouver une estime de soi, et ainsi une nouvelle évolution. Tous les trimestres un grand artiste présiderait un jury qui attribuerait un prix, par exemple, Gilbert Montagné pour le prix musical, Pierre Arditi pour le prix littéraire, la galerie Léadouze pour le prix d'art plastique.
La responsabilité éditoriale dépend de l’administration pénitentiaire, seule habilitée à « laisser » sortir les oeuvres, et de « Ensemble contre la Récidive » pour la mise sur le site.
Un prix serait décerné tous les trois mois permettant, soit d’avoir du matériel (toile, peinture, ordinateur, livres, etc.), soit, avec l’accord du Juge d’Application des Peines, d’autoriser au détenu une sortie, accompagné de son parrain de discipline et également d’un personnel de l’administration pénitentiaire, pour visiter une expo, assister à un concert.
A la fin de l’année, toutes les oeuvres seraient exposées chez BETC, porte Saint Martin/Paris (1 500 m²) pendant 10 jours à l’occasion d’une exposition médiatisée en présence des parrains.
> voir la page

Projet de rénovation de la salle multi activités de la Maison d’Arrêt de Fresnes

Il s’agit de rénover la salle multi activités appelée la « Chapelle ». Pour cela :

  • Autoriser l’entrée des consultants et du coordinateur des Prisons du Coeur, choisis par les mécènes, pour établir les devis et les plans.
  • Autoriser l’administration pénitentiaire à participer au comité de pilotage de cette opération, aux côtés des Prisons du Cœur, en validant le document de Mécénat destiné à récolter les fonds auprès de nos partenaires captifs.
  • Coordonner et réaliser des travaux en utilisant toutes les compétences de nos mécènes : Schneider Electric peut fournir l’équipement électrique, TS3 la régie, la Cité du Cinéma les éclairages, la Fnac l’informatique ou les écrans, etc.).
  • Réaliser un concert inaugural avec les artistes soutenant les Prisons du Cœur, en présence des plus hautes autorités de l’Etat, retransmis en DIFFÉRÉ sur une des chaines partenaires.

Une palme d’Or contre la Récidive

Il s’agit, pendant le Festival de Cannes du 15 au 26 mai :
Pour les surveillants :

  • de permettre à 10 surveillants, par soir, d’assister à la séance de 22h30 (sauf séance spéciale) aux balcons ;
  • d’organiser une projection, dans un cinéma de Cannes, d’un film en compétition avec la présence de l'équipe du film.

Pour les détenus :

  • d’organiser 3 projections dans la Maison d’Arrêt de Grasse, suivie chacune d’un petit entretien de 30 minutes avec une personnalité du cinéma, qui puisse parler de son art, de ce que cela lui apporte, etc. 

> voir la page

Projet de rénovation du plateau sportif de la Maison d’Arrêt de Fresnes

Il s’agit de rénover le plateau sportif de la Maison d’Arrêt de Fresnes :

  • Autoriser l’organisation d’un match entre l’équipe des personnalités du monde du spectacle, des médias et celle des détenus. Une autre rencontre pourrait être organisée avec une équipe de surveillants, l’idéal étant des équipes mixtes surveillants, détenus, personnalités pour ne pas créer de rivalité. Le tout, organisé avec le concours de mécènes du sport soutenant les Prisons du Coeur (Nike, Adidas), d’une équipe de foot (PSG), et/ou de la FFF, et/ou de la Fondation du sport et/ou du Comité National Olympique du Sport Français.
  • Autoriser le don en nature de certaines entreprises mécènes, mais avec la participation, pour la pose, de détenus en main d’oeuvre REMUNEREE.

Inauguration du Stade Hugo Lloris dans la Maison d’Arrêt de Grasse

Autoriser l’organisation d’un match entre l’équipe des personnalités du monde du spectacle menée par Hugo LLORIS à l’occasion de la journée foot programmée dans la Maison d’Arrêt de Grasse pour appeler de son nom le stade de cet
établissement.
Cette opération peut être réalisée dans d’autres établissements avec d’autres sportifs : Luis Fernandez, Brahim Asloum, Djamel Bourras. Nous pourrions également y associer des mécènes pour financer, lors d’évènements, de nouvelles installations sportives liées au sport de la personnalité.

Une journée du sport en prison en 2014 avec le Comité National Olympique du Sport Français

Il s’agit, lors de la semaine du sport organisée par le CNOSF, de faire une journée du sport en prison.
L’Administration pénitentiaire choisirait 20 établissements symboliques, dans lesquels, le même jour, pour une matinée ou un après midi, 20 sportifs de disciplines toutes différentes, certaines se pratiquant en prison, d’autres non, viendraient faire des démonstrations interactives pour les détenus et les surveillants : Judo, lutte, ping pong, volley, hockey, Badminton, mais aussi karaté, foot, etc

Des livres contre la récidive

Il s’agit d’alimenter les 200 Maisons d’Arrêt françaises en livres, afin de faire passer les détenus de la télévision à la lecture, source d’enrichissement et d’ouverture sur soi-même et sur les autres.
Il ne s’agit pas de donner des livres invendus, mais bien ceux dont la promotion a été réalisée sur le petit écran, afin de stimuler l’attention des détenus vers un autre média que la télévision.
L’idéal étant que certains des auteurs viennent, même deux mois après le don du livre, parler de leur ouvrage avec les détenus intéressés, nous y travaillons !
C’est un travail de fond, il doit également concerner les associations de surveillants au sein de ces mêmes établissements.
> voir la page

Au cœur des prisons avec les surveillants

Afin de montrer que lorsqu’on améliore les conditions de travail des surveillants, on améliore les conditions de détention et inversement, les Prisons du Cœur souhaitent pouvoir faire des actions tournées vers les personnels.
Il s’agit de fournir gratuitement :

  • des places pour les spectacles des artistes qui nous soutiennent ou les productions de nos mécènes,
  • des invitations nominatives pour des matchs de football (Bordeaux/Olympique Lyonnais),
  • des places de cinéma,
  • des invitations pour tout un ensemble de manifestations.
  • Mais aussi, d’organiser des concerts spécifiques pour les surveillants, lors des concerts organisés pour les détenus (cela avait été fait avec Gilbert Montagné à Nanterre, en 2010)

> voir la page